Alice
Bienvenue > Chimie > Expériences > La pile au citron

La pile au citron

Remarque

Bien que les phénomènes électriques aient été observés dès l'Antiquité (par frottement d'un morceau d'ambre, elektron en grec, sur de la fourrure) ce n'est que vers 1800 qu'Alessandro Volta (suite aux travaux de Luigi Galvani sur l'électricité animale) réalisa ses premières piles à base de disques métalliques et de solutions salines. Le but de cette manipulation est de réaliser une pile rudimentaire similaire à celles réalisées par Volta

Matériel

  • Un ou deux citrons
  • Un fil ou une fine plaque de cuivre
  • Une vis ou un clou galvanisé (toute la quincaillerie actuelle est galvanisée: cela l'empèche de rouiller) ou une fine plaque de zinc.
  • Facultatif : un morceau de magnésium (en ruban)

Méthode et observations

Plantez le cuivre et le zinc dans un citron.
Votre pile est prête. (simple non!!)
Le cuivre est la borne positive, le zinc est la borne négative.
Cette pile ne fournit qu'une tension de 0.7 volt et un courant très faible (quelques milliampères).
En remplaçant le zinc par du magnésium, la tension est alors de 1.8 volts et le courant toujours aussi faible.
Vous ne pourrez donc faire fonctionner que des appareils qui ne consomment que très peu de courant. (horloge, montre, calculatrice ...)
Pour une montre, il faut une tension de 1.5 volts.
Il faut donc 2 piles (cuivre, zinc), branchées en série, ou une seule pile (cuivre, magnésium) pour la faire fonctionner

Explications

Cette expérience fait intervenir des phénomènes d'oxydo-réduction qui sont à la base du fonctionnement de toutes les piles.

Précautions

Le citron c'est bon, mais si j'étais vous, j'éviterais de les manger une fois l'expèrience terminée.
Le cuivre et le zinc sont bon pour la santé, mais en régle générale je ne consomme jamais de produits qui ont servi aux expériences de chimie.